« Oh Boy ! », mis en scène par Olivier Letellier, fête ses dix ans.

OH BOY (c) Christophe Raynaud de Lage
(c) Christophe Raynaud de Lage

Couronnée d’un Molière du spectacle jeune public en 2010, « Oh Boy ! » revient fêter ses dix ans au Théâtre Monfort dans le cadre de la programmation hors-les-murs du Théâtre de la Ville. « Oh boy ! », c’est cette exclamation qu’utilisent les anglophones pour à peu près tout, et que Barthélémy, vingt-six ans et grand enfant, utilise aussi beaucoup, parce que ça évite d’être vulgaire et puis peut-être aussi un peu parce que parler en anglais ça donne un genre, une assurance dont on manquerait.

Créé par Marie-Aude Murail, qu’on ne présente plus, porté par Catherine Verlaguet et Olivier Letellier, « Oh Boy ! » fait partie de ces oeuvres qui refusent de prendre les enfants pour des imbéciles et leur présentent, sans jugement et à leur hauteur, des histoires parfois drôles, parfois tristes, mais toujours en prise avec la vie, la vraie. Ici, on parlera homosexualité, adoption, deuil et maladie, les larmes jamais très loin mais toujours un sourire bravache affiché pour faire fuir la tristesse.

Propulsé du jour au lendemain responsable de trois enfants dont il ignorait jusque là l’existence, Barthélémy grandit finalement autant qu’eux. Pourtant il s’en méfiait comme de la peste, de ces gamins pas très beaux sauf la plus petite, aucune envie de devenir responsable. Pire, charge d’âmes. On a déjà bien trop à faire avec soi-même. Et puis le coeur s’agrandit, et on se rend compte qu’avoir des enfants dans sa vie c’est aussi un super prétexte pour continuer les blagues devant un public de choix. C’est donc l’humour en bandoulière que Barthélemy s’attaque à ce qui va devenir le rôle de sa vie : grand frère.

La mise en scène poétique et épurée d’Olivier Letellier, au décor fait de quelques livres et quelques jouets, attrape par la main les enfants officiels tout comme nous, les adultes, enfants officieux qui tentons jour après jour de persuader le reste du monde, y compris nous-mêmes, que nous savons ce que nous faisons. Et c’est à l’oreille qu’on vient nous susurrer : « Souris, frangin·e. La vie n’est pas toujours tendre mais on arrivera à en faire quelque chose, promis. »

 

« Oh Boy ! » d’après le roman de Marie-Aude Murail, adaptation de Catherine Verlaguet, m.e.s d’Olivier Letellier.

Avec en alternance : Lionel Erdogan, Guillaume Fafiotte, Lionel Lingelser et Matthew Brown.

A voir au Théâtre Monfort du 15 au 19 octobre 2019.