Qui croire ? – Guillaume Poix

Qui croire ?
(c) Collectif des routes

Sur scène, elle est seule. Et probablement que dans la vie aussi. Alors elle parle, beaucoup, et elle surfe sur internet avec compulsion, pour combler le vide, peut-être bien. C’est en cliquant de lien en lien qu’elle va trouver la page qui, bizarrement, va bouleverser sa vie.

S’appuyant sur les phénomènes mystiques et une de leurs possibles explications rationnelles, Guillaume Poix s’intéresse au vide auquel est confrontée la génération Y. Paradoxalement ultra-connectée et éminemment seule, elle scrute l’horizon d’un oeil morne en tentant de chercher un sens à tout ça (par là entendre : à la vie). La femme, sur scène, voudrait croire. Croire en Dieu pourquoi pas, seulement voilà, l’envie de croire ne fait pas tout, et c’est qu’au fond elle, elle croit à beaucoup de choses mais à Dieu, elle n’y croit pas vraiment. A moins que; Dieu pourrait être une femme. Et là, ça changerait tout.

L’écriture de Guillaume Poix est un flot. Un flot de mots, de parenthèses, de phrases à rallonge et à tiroirs traduisant une urgence de ne pas disparaître. La femme, submergée par les mots, puis par les voix qui la traversent grâce à un habile jeu sonore, c’est Sophie Engel. Partie à la conquête d’elle-même, elle finira par quitter son écran pour rencontrer, enfin, Dieu, du moins son incarnation la plus récente. Dieu ou pas, mystiques ou non, « Qui croire » est un voyage initiatique qui, en explorant la place des femmes dans les grandes religions monothéistes, finit par ouvrir une porte non pas sur Dieu mais encore mieux : sur soi.

 

 

Qui croire, écriture et mise en scène de Guillaume Poix.
Avec : Sophie Engel.
Vu à la Comédie de Reims le 15 mai 2019.
A voir à la Comédie de Béthune du 12 au 15 novembre 2019.